Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le peuple Canin

Le peuple Canin

Ce blog a pour objectifs la rencontre de chiens pour contribuer à leur socialisation (à leurs congénères et à l'humain) et au partage d'un moment agréable avec son animal. Les promenades proposées sont gratuites et annoncées quelques semaines avant chaque balade.


La Méthode Bon Chien

Publié par Mathieu sur 10 Septembre 2014, 17:30pm

Catégories : #Education

La Méthode Bon Chien : éduquer et socialiser son chien soi-même

La Méthode Bon Chien est un guide pratique, complet et facile à lire, pour éduquer son chien et le rendre plus sociable, même quand les mois ou les années ont passé et qu’il a pris de mauvaises habitudes.

Surtout quand le temps a passé, car le livre est plutôt destiné au chien adulte.

Un guide pour le chien adulte

Destinée essentiellement au chien de plus de 6 mois, la Méthode Bon Chien convient à tous les chiens de tous âges et de toutes races.

Il faut être motivé à éduquer et socialiser son chien soi-même. Dans la plupart des cas, 10 à 20 minutes par jour suffisent car c’est la régularité qui compte le plus. Avec le chien adulte, il faut souvent plus de répétitions, mais le livre donne de nombreuses astuces pour être vraiment efficace.

Il n’y a pas de partie spécifiquement dédiée au chiot : c’est une différence importante avec d’autres livres sur l’éducation du chien. Mais plusieurs points sont utiles pour les chiens comme pour les chiots et le guide « J’éduque et je socialise mon chiot » est toujours offert avec la méthode.

Le livre s’adresse aussi bien à ceux qui ont adopté un chien adulte qu’à ceux qui ont des ennuis avec leur chiot qui a grandi… mais pas comme ils l’auraient voulu.

De nombreux problèmes sont abordés en détails : solitude, destruction, malpropreté, grognements, agressivité avec les autres chiens, les enfants, d’autres membres du foyer, fugue, etc. Vingt ordres sont présentés avec des descriptifs pas à pas et accompagnés d’indications pratiques pour bien réussir des séances d’apprentissages.

Il y a aussi une large partie consacrée à la socialisation du chien qui a pris de mauvaises habitudes et à la gestion du quotidien avec un chien « difficile ».

Un guide concret et pratique

On entre directement dans le vif du sujet dès les premières pages, en découvrant plusieurs clés fondamentales sur le comportement du chien, sans jargon ou termes compliqués.

La Méthode définit un « cadre de confiance » mais ce sont des mesures concrètes à prendre pour son chien au quotidien, une base essentielle pour que tout le reste fonctionne. Elle donne des conseils pratiques pour construire cette confiance avec un animal qui communique différemment de nous. Elle dévoile comment le mot « travailler » signifie en fait, avec le chien : « s’amuser ».

La Méthode Bon Chien permet d’obtenir de bons résultats car elle aide aussi les maîtres à prendre conscience de l’impact de leurs décisions, gestes, habitudes, rituels, comportements, voix etc. Ils réalisent à quel point leur rôle est crucial.

Ce n’est pas facile dans la vie quotidienne de se rendre compte d’éventuelles erreurs, surtout quand on interprète mal le comportement de son chien parce qu’on ne dispose pas des bons outils d’analyse.

Les lecteurs sont responsabilisés mais jamais culpabilisés.

Parce qu’elle est particulièrement concrète et traite du chien sous les aspects de la vie quotidienne et de la relation avec son ou ses humains préférés, la Méthode Bon Chien peut représenter un excellent complément pour celles et ceux qui fréquentent un club canin ou suivent des cours avec un éducateur travaillant avec des méthodes dites « positives ».  

Les principaux avantages

Les principaux avantages de la Méthode sont probablement les suivants :

- elle n’utilise pas la punition, la force, la menace ou la réprimande

- il n’y a quasiment pas de jargon sinon il est bien expliqué comme les mots « désensibiliser » ou « renforcement positif »

- elle fait le point sur les préjugés qui font commettre les plus graves erreurs

- elle présente plusieurs cas concrets, comme ce chien qui apprend jour après jour à ne plus sauter sur les invités et à ne plus marcher le plus loin possible des portails dans la rue

- elle donne des techniques précises avec des exercices, des exemples et un rappel des éléments importants, à l’instar des pages décrivant comment on peut rendre son chien moins agressif sans prendre de risques

- elle comprend des exercices pratiques à faire soi-même avec son chien, comme « la dame d’en face » ou « agent sous couverture » pour la partie socialisation

La Méthode Bon Chien peut aussi faire partie d’un programme plus complet. On est alors abonné à une newsletter pendant 6 mois et on reçoit régulièrement des compléments comme des vidéos, des podcasts (3 heures d’écoute au total) et des « carnets » qui abordent des thèmes importants à travers les questions les plus fréquentes des lecteurs.

Autre avantage pour beaucoup de gens : la Méthode Bon Chien est écrite par une passionnée du chien qui s’est basée au départ, sur son expérience haute en couleurs avec un chien adopté à l’âge d’un an et qui ne savait rien faire, ni comment se comporter avec les personnes, les autres chiens ou les autres animaux. Il contient par ailleurs quelques anecdotes et donc des mises en garde.

Mais le livre a été relu par un professionnel de l’éducation canine (utilisant une approche moderne) et celui-ci a déclaré que la Méthode Bon Chien regorge de très bons conseils.

Les principaux avantages selon Mathieu

Pour une fois, on propose un livre en français qui se base essentiellement sur les chiens adultes. C’est un point capital car la majorité des ouvrages francophones vous parlent d’éducation de chiots et ne font que peu référence aux chiens qu’on adopterait à l’âge adulte. C’est donc le livre idéal pour toutes les personnes qui adoptent, ou souhaitent adopter dans un refuge mais aussi pour toutes celles qui n’ont pas le temps de lire des dizaines de bouquins et qui souhaitent trouver le meilleur au même endroit (le livre étant régulièrement mis à jour).

Et c’est ce qu’on vous offre sur un plateau, un condensé de ce que l’on retrouve de meilleur dans la littérature anglo-américaine. Les comportementalistes, éducateurs,… d’outre-manche et d’outre-atlantique qui publient sont souvent bien plus à la pointe dans ce domaine que nos auteurs francophones. On retrouve d’ailleurs beaucoup de comportementalistes en France/Belgique qui se basent essentiellement sur ces auteurs « étrangers ».

Il faut voir ce livre comme un « coach » qui, en plus de donner des informations, peut vous aider à évoluer, à vous remettre en question, à avancer et dépasser les difficultés (travail par objectif, étape par étape). Une de ces forces est d’être basé sur les expériences de l’auteure, que ce soit avec son propre chien ou celui des autres. Il y a toujours un cas pratique pour illustrer la théorie et nous éclairer sur le processus à entamer pour se dépêtrer d’une situation qui nous gêne.

Les « solutions » et les « méthodes » proposées sont réalistes, toute la philosophie est basée sur la cohérence et la rationalité. Il faut bien garder en tête que le chien parfait n’existe pas (comme pour l’humain) mais qu’on peut (doit) travailler l’amélioration de comportements problématiques mais parfois aussi travailler sa propre vision de l’animal et de l’éducation.

L’auteure n’a d’ailleurs pas la prétention de vouloir tout régler grâce à son livre, pour les comportements les plus critiques et extrêmes, Laetitia recommande de consulter un bon comportementaliste et de se servir du livre comme un plus.

La structure est logique, les termes sont connus de tous, il n’est pas culpabilisant (comme certains livres sur l’éducation canine)… ce qui rend la lecture aisée et garde l’envie d’en lire toujours plus. Il peut être utilisé comme un manuel dans lequel on revient à sa guise en cas de besoin.

Une fois le livre en votre possession, vous avez régulièrement accès aux mises à jour, aux carnets supplémentaires, aux vidéos et podcasts.

Bien éduquer son chien c’est avant tout l’observer pour mieux le connaître. Mieux le connaître c’est trouver des solutions adaptées aux problématiques en fonction de sa personnalité et de la vôtre. Faire évoluer son chien c’est aussi évoluer soi-même et améliorer le lien et la complicité qui se tissent entre lui et vous.

Mon expérience sur le terrain

Certains le savent, j'ai adopté dernièrement un chien de 2 ans. Happy a eu très vite des comportements excessifs avec les humains et les chiens (jamais méchant mais très envahissant). Ceux-çi devenaient de plus en plus présents au fil des semaines et rendaient la vie quotidienne difficile par moment. Après une prise de recul, j'ai décidé de relire certains passages de la Méthode Bon Chien et d'appliquer quelques conseils :

- Se concentrer sur les bonnes habitudes (et pas uniquement sur les mauvaises)

- Le recompenser (voix et/ou caresses et/ou friandises) quand il fait quelque chose de bien, même si c'est une toute petite chose, un petit progrès...

- Lui apprendre quelques ordres faciles pour le mettre en confiance et lui donner le plaisir de faire quelque chose de positif ensemble...

- Me fixer des objectifs et déterminer des étapes pour y arriver...

- ...

Bref, un cumul de petits pas qui font avancer chaque jour et crée LE LIEN entre lui et moi.

Bien entendu, il y a encore du travail mais, comme je l'écris plus haut, le livre est comme un "coach" qui vous accompagne quand vous en avez envie.

Et même si vous êtes satisfait du comportement de votre chien, vous trouverez toujours des choses à apprendre et je suis certain qu'il ne prendra pas la poussière dans votre bibliothèque (même virtuelle). :-)

La Méthode Bon Chien
Commenter cet article

Nathalie 26/11/2014 10:30

Bonjour, je suis très interressée par cette méthode. Mais je voulais savoir si cette méthode est adaptée à un chien sourd bilatéral de naissance. Mon dalmatien adopté à l'âge de 3 mois (pour le sauver de l'euthanasie!) a été socialisé. Il a maintenant 18 mois et souffre depuis quelques mois il de phobies sociales qui le rendent agressif. Alors je souhaite reprendre tout le travail de socialisation avec votre méthode si elle est peut s'appliquer sur un chien non entendant.

Laetitia 28/11/2014 19:00

Bonjour, vous trouverez des idées et des conseils pour votre dalmatien dans mon livre. Les bases sont les mêmes. La communication, elle, se fait très différemment. Comme a dit Mathieu, il faut donc adapter ce qui est proposé.

A bientôt !

Mathieu 27/11/2014 11:05

Bonjour Nathalie,
Je transmets ta demande à la personne qui propose cette méthode. Peux-tu m'envoyer par mail ton adresse E-mail (lepeuplecanin@hotmail.fr).

De mon point de vue, je pense que oui, il faudra juste adapter les exercices à la particularité de ton chien.

Je te tiens au courant au plus vite.

Laetitia 12/09/2014 18:49

Merci pour ton témoignage Mathieu, il m'encourage à persévérer ! Happy mérite tous ces efforts que tu fais et il a de la chance de t'avoir trouvé :) Quand on prend soin de mettre son chien en confiance par une éducation bienveillante, les efforts finissent par payer, même avec les chiens adoptés.

Mathieu 15/09/2014 07:40

Merci pour ton commentaire. Comme tu le sais, ton livre est celui qui se rapproche le plus de ma façon de voir l'éducation des chiens. Il permet de renforcer le LIEN et toujours pas des interactions positives. Ton site Internet est également génial et regorge de bons conseils pratiques.
A bientôt,

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents